FUSION FROIDE

Les recherches sur la fusion froide

Pour certain, La fusion froide se révèle comme étant d'anciennes recherches négligées. En réalité, peu de temps après sa découverte en 1989, elle n'a plus eu d'amples recherches menant à son développement . Elle fut brièvement annoncée comme étant la dernière forme d'énergie alternative ouvrant ainsi de nouvelles portes vers l’avenir.

Dû à l'incapacité des scientifiques à reproduire les mêmes résultats des premières expériences, la fusion froide est devenue une science d'une minime légitimité. Les scientifiques ont alors commencé à étudier les différentes formes de la fusion froide et les multiples façons de création d'énergie alternative grâce à des méthodes reliées à cette expérience en dehors du courant dominant. Par conséquent leurs résultats faisaient face aux mêmes examens minutieux et échecs subséquents des expériences précédentes de la fusion froide réalisée en 1989.

La fusion froide a persisté avec sa mauvaise réputation courante chez les scientifiques en tous genre, jusqu'à ce que Andrea Rossi et son collaborateur Sergio Focardi ont surgit sur le devant de la scène avec leur nouvelle invention de l’E-cat. Le fonctionnement principale du E-CAT est basé sur des petites réactions de Nickel-hydrogène contenu dans une capsule, conservant ainsi l'énergie crée à partir de la réaction pour être dispersée après sous forme d'électricité. Afin de se distancer de la stigmatisation négative associée avec la fusion froide, Rossi a préféré l'utilisation d'un nouveau terme LENR pour décrire son travail, ou plutôt, "réaction nucléaire à basse énergie». Certain scientifiques qui ont vu les démonstrations disent que ça va apporter une nouvelle ère d'énergie alternative, pendant que d'autres restent toujours sceptiques.
Le conflit reste présent entre scientifiques sur la nature de la réaction à savoir si elle est chimique ou nucléaire, jusqu'à ce que ça soit résolu, Rossi a donné des instructions aux entreprises avec qui il travaillait, Ampenergo et Defkalion Green Technologies , de ne pas permettre d'investissements à l’extérieur.

Ampenergo et Defkalion étaient les entreprises avec qui Rossi a fait son partenariat afin de s'assurer une correcte production et commercialisation de son E-Cat. Cependant des conflits entre lui et Defkalion ont eu lieu. Durant les dernières semaines, Rossi décida d’interrompre son contrat avec Defkalion en lançant une déclaration pour rappeler à chacun qu'aucune information sensible n'a été partagée avec eux et qu'ils n'ont pas sa permission pour poursuivre le développement de cette technologie. La cause de la scission entre Rossi et Defkalion n'avait pas encore été dévoilée, du a cela la société Grecque décida de publier un communiqué concernant le départ de Rossi.


La société a riposté en citant les craintes de plusieurs organisations à cause du développement de l'E-cat, se qui les a poussé à mettre Rossi sous pression. Les organisations avaient peur de l'impact et succès qu'aura cet appareil affectant ainsi d’autres investissements qui se base sur différentes formes d'énergie comme le charbon et le pétrole. Il est présumé que suite à cette pression, Rossi décida de se retirer de Defkalion et de ne plus collaborer avec, cependant Rossi n’a jamais confirmé ou démenti ces allégations.

Malgré l'arrêt de la production en Grèce, pour autant que le public sache, la liaison contractuelle entre Rossi et Ampenergo reste toujours adéquate. bien que ce soit trop tôt pour estimer quand ou même si l' E-cat verra de grandes quantités distribuées sur le marché, selon Rossi lui même, 97 appareils différents d'E-cat fonctionnent à l'échelle internationale dans des maisons à travers le monde. Alors si on suppose que ces E-cat reçoivent de bonnes critiques des utilisateurs, Cela ne sera qu'une étincelle menant au succès de cet appareil à l'avenir.

Pour ce qui est de l'actualité sur la fusion froide, il a été rapporté que l'ancien partenaire de Rossi est devenu un concurrent amical, Francesco Piantelli est entrain de développer une nouvelle forme d'énergie de fusion froide qui pourra probablement rivaliser le E-cat si ça se propage dans le reste du monde. Pour l'instant, on ne connaît que peu sur ce que Francesco Piantelli est entrain de planifier, cependant il est sur le processus de créer sa propre entreprise afin de faire plus de recherches ou encore favoriser les méthodes sur la fusion froide.
Dans une conférence de presse antécédente, Rossi a été cité avoir dit que de grandes entreprises soutiennent le E-cat (cependant il a refusé de donner le nom de ces entreprises) et qu'il avait planifié de former une nouvelle usine d'un megawatt aux USA en Octobre. N'ayant pas eu beaucoup de médiatisation sur le E-cat, nombreux restent toujours sceptiques sur ses réclamations des progrès faits sur cet appareil, mais seul le temps révélera le succès qu’obtiendera l'invention de Rossi.

Fusion Froide

Video Cold Fusion
Andrea Rossi a toujours fait implicitement qu'une fois les tests publi...

Hydrogen Nickel
Demain, le 28 Octobre 2011 est un grand jour dans l'histoire de la tec...

Lenr Fusion Froide
Selon les rapports de nouvelles, le Dr Andrea Rossi a signé un accord...

Rossi Fusion Froide
Contre toute attente, le Dr Andrea Rossi E-Cat centrale électrique à...

E-cat Fusion
Comme le Magicien d'Oz, le Dr Rossi est un magicien de la vie réelle ...

Fusión Fría - Fusion Froide
Debido al gran apetito energético de la sociedad moderna, la búsqued...

Cold Fusion - Fusion Froide
History. The cold fusion energy is a nuclear fusion process used to e...

Kylmäfuusio - Fusion Froide
Joillekkin kylmäfuusio saattaa olla vanha uutinen. Itseasiassa kylmä...

Copyright © fusionfroide.info